- LEBNAN à mes yeux

Une guerre civile a sévi au Liban durant presque 15 ans. Une longue période dont mes parents ont étés témoins mais dont ils ne parlent peu. En 1990, ils quittent le Liban pour immigrer au Québec, où je nais peu de temps après. Ce n’est qu’en 2012 que je visite le Liban pour la première fois et ce n’est qu’après ma deuxième visite, en 2018, que je regarde mes photos de ces séjours avec le désir  d’en faire un projet artistique. De mes images du Liban “d’aujourd’hui” je suis frappé de constater que malgré le fait que je n’ai pas vécu la guerre, il est difficile d’ignorer les marques qu’elle a laissées (un peu partout dans mes photos et souvenirs).

C’est finalement une série de timbres libanais des années 1950, trouvée durant un de mes séjours, qui m’a inspirée à mettre en parallèle mes propres images et les dessins de ces timbres. Témoins de la signature visuelle de l’époque, ces timbres sont également un symbole inusité pour le pays puisque l’une des marques laissées par la guerre civile est la disparition du système d’adresse, rendant la poste libanaise complexe.   

 

La série a été créée en imprimant les photos sur du papier recyclé fabriqué par l’atelier Retailles, puis en sérigraphiant l’illustration du timbre par dessus.

© C'est Paulette 2020

  • Instagram
  • Facebook